Combien vaut votre entreprise? Guide sur l'évaluation d'une entreprise 

Filtrer par :  
  et/ou  

Si vous souhaitez vendre votre entreprise en totalité ou en partie, il serait utile que vous ayez une bonne idée de la valeur de votre entreprise. Les renseignements suivants vous aideront à comprendre les différentes méthodes d'évaluation d'une entreprise. Il serait utile néanmoins de demander de l'aide et des conseils à des spécialistes.

Les investisseurs éventuels estimeront également sa valeur lorsqu'ils examineront votre proposition. La méthode d'établissement de la valeur d'une entreprise s'appelle « l'évaluation ». Vous et l'acheteur ou l'investisseur devez établir ce que vous estimez être une valeur adéquate pour votre entreprise, car cette valeur servira de point de départ pour négocier :

  • la part de votre entreprise dont l'acheteur ou l'investisseur fera l'acquisition;
  • le montant que paiera l'acheteur ou l'investisseur (le prix de l'entreprise ou de ses actions);
  • le taux de rendement auquel peut s'attendre l'acheteur ou l'investisseur.

Méthodes d'évaluation d'une entreprise

L'évaluation d'une entreprise n'est pas une science exacte et il existe de nombreuses méthodes d'évaluation. Chacune de ces méthodes est fondée sur des hypothèses et des données financières différentes, qui se traduisent habituellement par une valeur différente pour chaque méthode. Par exemple, vous pourriez évaluer une entreprise en vous fondant sur les éléments d'actif d'une entreprise (ce qu'elle possède) ou en tenant compte des revenus ou des flux de trésorerie prévus. En règle générale, les investisseurs privilégient les méthodes fondées sur les flux de trésorerie. Il importe toutefois de vous familiariser avec diverses méthodes, car vous pourrez utiliser les résultats ainsi obtenus pour vérifier la justesse de la valeur et du prix que vous établirez.

Méthodes basées sur les résultats et les flux de trésorerie :

  • Actualisation des flux de trésorerie
  • Valeur d'exploitation

Méthodes d'évaluation basées sur les éléments d'actif :

  • Valeur comptable
  • Valeur de liquidation

Actualisation des flux de trésorerie

Aux yeux de l'investisseur, il s'agit généralement de la méthode la plus exacte et la plus efficace pour estimer la valeur d'une entreprise, car elle se fonde sur les flux de trésorerie escomptés. Ces flux de trésorerie estiment les rentrées de fonds de l'entreprise et permettront de déterminer en dernier ressort le taux de rendement sur le capital investi par l'investisseur. La méthode de l'actualisation des flux de trésorerie sert à répondre à trois questions cruciales :

  • Valeur : Combien vaut votre entreprise aujourd'hui, compte tenu des revenus qu'elle gagnera dans l'avenir?
  • Taux de rendement : À quel taux de rendement l'acheteur ou l'investisseur peut-il s'attendre, étant donné le montant qu'il a investi et les projections financières de votre entreprise?
  • Taux de participation : Quelle part des actions devra-t-on céder à l'acheteur ou à l'investisseur en contrepartie de son investissement?

La méthode de l'actualisation des flux de trésorerie est souvent la méthode préférée, car elle est plus précise que les autres. Son exactitude et sa complexité tiennent au fait :

  • qu'on utilise les flux de trésorerie : qui reflètent la fluctuation prévue des revenus sur une certaine période;
  • qu'on procède à l'actualisation des flux de trésorerie : en d'autres termes, on applique aux flux de trésorerie un taux que l'investisseur juge acceptable, pour tenir compte du risque et de la période pendant laquelle l'investisseur doit attendre pour voir le fruit de son investissement.
Application de la méthode

Aux termes de cette méthode, les flux de trésorerie prévus sont actualisés — ou réduits — afin de tenir compte du risque que court l'investisseur et du fait qu'il pourrait investir son argent ailleurs.

Les investisseurs veulent être dédommagés pour le risque qu'ils courent et leur taux de référence ou, si vous préférez, leur « taux d'actualisation » tient compte de la valeur temporelle de l'argent. Ils choisiront un taux d'actualisation et analyseront votre proposition par rapport à ce taux.

Avantages et inconvénients

La méthode de l'actualisation des flux de trésorerie permet d'estimer des valeurs même lorsque votre flux de trésorerie fluctue. Une entreprise naissante ou en démarrage peut s'attendre à subir des pertes les premières années, puis à réaliser des profits ultérieurement. La méthode de l'actualisation des flux de trésorerie tient compte de cette évolution des flux de trésorerie.

Si vous utilisez cette méthode, gardez les points suivants à l'esprit :

  • Son exactitude tient à la justesse des projections des prévisions de vos flux de trésorerie. Voilà pourquoi vos données et hypothèses financières sont si importantes.
  • Il s'agit d'une démarche complexe; il vous faudra peut-être faire appel à un expert.
  • Elle peut vous donner des estimations très précises, mais il importe de se rappeler que l'évaluation d'une entreprise n'est pas une science exacte. Vos chiffres seront fondés sur des hypothèses et des projections de rendement futur.
Valeur : Combien vaut votre entreprise aujourd'hui?

Supposons que des financiers envisagent d'investir dans votre entreprise, mais prévoient retirer leur argent dans cinq ans. À leurs yeux, la valeur actuelle de votre entreprise correspond aux profits qu'elle réalisera au cours de ces cinq années plus leur part de la valeur de l'entreprise à la fin de la période de cinq ans. Cependant, les chiffres des flux de trésorerie futurs et la valeur future de l'entreprise sont inconnus. Lorsqu'on applique la méthode de l'actualisation des flux de trésorerie, on a recours à des redressements ou « escomptes » pour tenir compte de ces valeurs inconnues.

Selon cette méthode, la valeur obtenue correspond au total des flux de trésorerie, rajustés ou actualisés, plus la valeur restante (ou valeur résiduelle), actualisée elle aussi.

Taux de rendement : Quel sera le taux de rendement auquel l'investisseur peut s'attendre?

L'investisseur veut calculer son taux de rendement. Pour ce faire, il doit comparer le montant de son investissement à la somme qu'il obtiendra à la fin de la période d'investissement. Mais comment peut-il savoir combien il obtiendra dans l'avenir? Encore une fois, il doit avoir recours aux projections actualisées de flux de trésorerie pour estimer la valeur future de son investissement. Pour ce faire, il devra :

  • estimer le flux de trésorerie de la dernière année;
  • estimer la valeur de l'entreprise en fonction des flux de trésorerie;
  • calculer la valeur finale de sa part dans l'entreprise;
  • déterminer son taux de rendement.
Valeur, taux de rendement et stratégie de retrait

La méthode utilisée pour calculer les valeurs et les taux de rendement dépend de la stratégie de retrait retenue. Parmi les méthodes utilisées couramment, mentionnons la valeur d'exploitation, la valeur comptable et la valeur de liquidation.

Valeur d'exploitation

La méthode d'évaluation fondée sur la valeur d'exploitation permet d'établir la valeur de votre entreprise à partir de sa capacité de produire des flux de trésorerie dans l'avenir. Plus les flux de trésorerie générés par votre entreprise dans l'avenir sont importants, plus la valeur de votre entreprise aujourd'hui est élevée.

Application de la méthode

La méthode fondée sur la valeur d'exploitation, à l'instar de celle basée sur les flux de trésorerie, compare l'investissement actuel aux rentrées de fonds escomptées (sommes encaissées). Cette méthode utilise les revenus des années précédentes pour prévoir les revenus de demain et elle part du principe que ces revenus ne changeront pas.

Valeur comptable

La valeur comptable, c'est la valeur nette de votre entreprise ou l'avoir des actionnaires, conformément à ses états financiers. En termes simples, la valeur comptable correspond à l'actif dont on a soustrait le passif. On peut décrire la valeur comptable comme la valeur historique d'un bien qui, à un moment donné (le jour où il a été acheté), représentait la valeur économique ou marchande du bien en question, moins les amortissements cumulés.

Application de la méthode

Pour déterminer la valeur comptable, il faut soustraire votre passif de la valeur de vos éléments d'actif. La différence ainsi obtenue correspond à la valeur nette ou à l'avoir des actionnaires. En pratique, on utilise rarement la valeur comptable dans une démarche visant à obtenir du capital de risque, bien qu'elle puisse être une méthode réaliste pour calculer la valeur nette d'une petite entreprise.

Valeur de liquidation

On attribue une valeur de liquidation à une entreprise qui doit être vendue afin de satisfaire ses créanciers. La valeur de liquidation des éléments d'actif corporels, comme les terrains, correspond à peu près à leur valeur marchande. Par contre, on attribue habituellement aux stocks et aux comptes clients une valeur moindre que celle qui est inscrite dans les livres.

Application de la méthode

Pour établir la valeur de liquidation, on attribue des valeurs dérisoires à tous les éléments d'actif et on comptabilise toutes les dettes à leur valeur comptable. La plupart des biens, lors de ventes forcées, sont vendus à escompte par rapport à leur juste valeur marchande. La différence entre la valeur dérisoire attribuée à l'actif et la valeur réelle ou comptable du passif constitue la valeur de liquidation.

La valeur de liquidation ne reflète pas la valeur réelle d'un bien ou d'une entreprise; dans la plupart des cas, elle est dans une large mesure inférieure à la valeur marchande et à la valeur comptable. En règle générale, on utilise cette méthode uniquement lorsqu'une entreprise éprouve de graves difficultés financières.

Devrais-je faire appel à un conseiller financier pour l'évaluation de mon entreprise?

L'évaluation d'une entreprise est une tâche complexe, et un conseiller financier qui possède de l'expérience en évaluation d'entreprises peut être un atout précieux.

Un évaluateur professionnel peut :

  • apporter l'expérience requise pour établir avec exactitude la valeur de votre entreprise;
  • fournir une opinion objective quant à la valeur de votre entreprise;
  • rendre votre évaluation plus crédible aux yeux des investisseurs.

Conclusion

Il y a un dicton qui circule dans l'industrie du capital de risque : « La valeur d'une entreprise, ce n'est que ce qu'une personne est prête à payer pour en faire l'acquisition ». Autrement dit, le marché et votre capacité à attirer les investisseurs et à négocier avec eux détermineront la valeur ou le prix de vente de votre entreprise.

Gardez à l'esprit que de nombreux facteurs ont une incidence sur la valeur de votre entreprise. Alors, pourquoi ne pas avoir recours à des experts qui vous aideront à déterminer une valeur juste pour votre entreprise.

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?